2018 Année blanche fiscale ??

L’impôt sur le revenu payé en 2019 correspondra aux revenus de 2019, sans pour autant nous dispenser de compléter une déclaration de revenus 2018 au printemps 2019 et ainsi de suite. Les dépenses ouvrant droit à des réductions ou crédits d’impôts en 2018 seront prises en compte afin de ne pas ralentir l’activité économique.

Il n’y aura pas d’impôt sur les revenus professionnels 2018 si ceux-ci correspondent à des revenus habituels. Votre déclaration sera ainsi comparée à celles de 2015, 2016 et 2017.  La quote-part des revenus professionnels excédant le montant le plus élevé des 3 années sera taxé ; si vos revenus sont inférieurs, vous bénéficierez d’un Crédit d’Impôt en sus des autres crédits d’impôt.

Les revenus fonciers sont impactés de vos dépenses si vous déclarez ceux-ci au régime réel. Selon que les travaux génèreront un déficit foncier ou non, les dépenses faites en 2018 seront respectivement avantageuses fiscalement ou « moins rentables » que s’ils avaient été faits en 2017.

Les dividendes sont désormais soumis à un impôt forfaitaire de 30%, appelé « flat-tax », comprenant 17.20 points de prélèvements sociaux. De ce fait l’IR est au taux de 12.80%. Vous pouvez renoncer à cette « flat-tax » si votre tranche d’impôt est inférieure à 30% ; les dividendes sont taxés à l’IR après abattement de 40%, soit un taux d’IR net de 8.4% si vous êtes dans la tranche d’IR à 14%.

Chaque cas étant particulier, nous sommes à votre disposition pour simuler et optimiser votre imposition 2018.

Edwige Baudoux2018 Année blanche fiscale ??