Paiements Espèces : quelle réglementation

Afin de lutter contre les fraudes et le blanchiment d’argent (lié ou non à des activités illicites), les lois françaises ont successivement modifiés les règles pour favoriser les opérations traçables (chèques, virements et cartes qui représentent pour ces dernières déjà plus de 50% des opérations) ; les pratiques européennes ne sont pas harmonisées car l’Allemagne n’a pas instauré de plafond par exemple.

En pratique, vous ne pouvez être payé par des clients qu’en Euro (monnaies étrangères au libre choix du commerçant) avec des pièces et billets en bon état. C’est au client de faire l’appoint et vous pouvez refuser plus de 50 pièces pour un seul paiement (vous avez autre chose à faire que de compter des pièces jaunes !).

Entre particuliers, il n’y a pas de plafond pour régler en espèces, il faut cependant avoir un document signé du vendeur justifiant qu’il a bien reçu la somme de la vente pour vous prémunir de toutes velléités.

Le paiement en espèces d’un particulier vers un professionnel ou entre professionnels est plafonné, sauf si le payeur justifie qu’il n’a aucun autre moyen de paiement ou pas de compte bancaire. Depuis septembre 2015, le plafond est de 1 000 € pour des résidents français et 10 000 € (au 1er octobre 2018, contre 15 000 € avant) pour des étrangers payant une dépense personnelle.

Un salarié peut également être réglé en espèces, à condition de :

  • ne pas dépasser 1 500 € par mois
  • obtenir un reçu signé du salarié pour en justifier l’opération à votre expert-comptable préféré et prouver le paiement en cas de litige prud’hommal.
Frédéric CochardPaiements Espèces : quelle réglementation

Mois européen de la cybersécurité

Aujourd’hui, la cybercriminalité n’est plus à négliger : virus, piratage… Les moyens de vous nuire sont de plus en plus nombreux. Pour vous protéger efficacement, adoptez le réflexe des 3 gestes essentiels : sauvegarde, mise à jour, antivirus ! Rendez-vous sur www.cybermalveillance.gouv.fr et découvrez les gestes simples à mettre en place pour débuter votre protection numérique. Le premier volet du kit de sensibilisation est téléchargeable sur ce lien.
Frédéric CochardMois européen de la cybersécurité

Mise en place RGPD et arnaque

Des sociétés peu scrupuleuses profitent de l’évolution des lois françaises ou européennes pour faire du chiffre d’affaires sans aucune contrepartie.

Après les démarches commerciales de Prévention des Risques pour les salariés et les Etablissements Recevant du Public, c’est au tour de la Réglementation Générale de Protection des Données, obligatoire pour toute entreprise utilisant une base informatique avec les coordonnées clients entre autres.

Soyez vigilants aux courriers que vous pourriez recevoir et les mails. Faites plutôt confiance à votre informaticien ou éditeur de logiciel qui peut vous accompagner.  courrier arnaque à télécharger

 

Edwige BaudouxMise en place RGPD et arnaque

Protection des données personnelles

RGPD, quel acronyme barbare pour cette obligation européenne depuis le 25 mai 2018. Le Règlement Général de Protection des Données vise à améliorer la protection et confidentialité  des informations que vous détenez sur vos clients, vos salariés et tout autre élément de l’entreprise.

Prévu pour les e-commerces et réseaux sociaux en 1er lieu, le RGPD doit être mis en place dans toute activité. Votre éditeur de logiciel ou site internet a actualisé sa protection de données ; et vous, qu’avez-vous mis en place ?

Attention aux arnaques qui vont fleurir sur le sujet (comme les établissements recevant du public ou le document unique de prévention des risques) puisqu’il n’existe aucune solution type qui réponde à 100% au sujet. Si vous êtes contactez par téléphone, mail ou courrier, vérifier le sérieux des prestataires avant de vous engager !

Edwige BaudouxProtection des données personnelles

Les outils numériques et vous

Incontournable aujourd’hui, internet fait partie de la vie de l’entreprise, même si encore 22% des commerces TPE n’en disposent pas pour leur activité.

Le magazine Touraine Eco, page 11, mentionne que la CCI accompagne les commerçants (toute entreprise inscrite à la Chambre de Commerce) en proposant le diagnostic numérique TPE-PME. Il vous permettra de faire le point gratuitement sur vos pratiques. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, contactez Mme CROUPIE (02 47 47 21 39 / scroupie@touraine.cci.fr) pour un accompagnement numérique sur mesure, dans votre entreprise et avec des préconisations concrètes adaptées à la situation du commerce.

Edwige BaudouxLes outils numériques et vous

L’informatique dans votre entreprise

Rare sont les activités qui aujourd’hui n’utilisent pas d’outil informatique. Vous utilisez des logiciels dans beaucoup de domaines et la dépendance à ce matériel est forte.

Cependant, avez-vous conscience des protections à avoir ou bonne conduite à pratiquer ? L’Etat a publié un guide d’hygiène informatique pour que vous mettiez en œuvre les règles élémentaires de sécurité informatique. Il est téléchargeable sur le site www.ssi.gouv.fr

Si vous êtes accompagné par un informaticien dans votre entreprise, n’hésitez pas à le solliciter pour protéger vos données des cyberattaques ou tout simplement en cas de panne matériel.

Preuve que les criminels visent tout les systèmes, un simple mail contenant un lien vers un site « de confiance »  à priori peut infecter votre ordinateur personnel (c’est embêtant pour les photos stockés que vous pourriez perdre) ou votre réseau professionnel. A défaut de paiement d’une rançon, vous ne pouvez plus travailler ou il faut remonter des sauvegardes et recommencer le travail perdu, et le temps c’est de l’argent !

Edwige BaudouxL’informatique dans votre entreprise